AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Vagues souvenirs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Messages : 36
Avatar : Ginko ▬ Mushishi
Double-compte : Emrah Vessalius
Disponibilité : Libre comme l'air !
Liens :
Forgotten life
Forgotten faces
Forgotten memories



MessageSujet: Vagues souvenirs Sam 22 Avr - 21:27


Vagues
souvenirs
Hiro Nemoyn
La nuit tombait lentement dans la ville, mais les rues de la capitale des Paons ne cessaient d’être animées d’une vie sans fin. Il était rare que Yoite fréquente d’aussi grande cité qu’Hogawa. Habituellement, il préférait se limiter à de petits villages, suivant les rumeurs sur les esprits des habitants locaux… Mais à vrai dire… Il s’était un peu perdu et s’était retrouvé d’un coup aux portes de la ville portuaire. Ce n’était pas la première fois qu’il se perdait. Après tout, en général, il n’avait pas réellement de destination précise quand il voyageait, et sans qu’il ne sache pourquoi, il se retrouvait souvent à des endroits incongrus. La faute à un démon dévoreur de souvenirs sans doute, qui prenait parfois un peu plus que des souvenirs de rencontres… Enfin, ça ne dérangeait pas plus que ça Yoite. Il avait l’habitude de la gourmandise de l’esprit. Et puis, voyager à l’aveugle avait aussi quelque chose de palpitant en quelque sorte ? Enfin bref. Voilà comment le faux prêtre s’était retrouvé à Hogawa.

A son arrivée, le Maudit se dit que faire des affaires dans une aussi grande ville lui rapporterait peut-être un peu plus qu’habituellement. Il demanda à plusieurs passants s’ils avaient entendus des rumeurs à propos d’esprits à exorciser, ou si l’on avait besoin des services d’un prêtre. Ses recherches ne furent à vrai dire pas très fructueuse… Après tout, les esprits néfastes dans les villes n’étaient pas très courants. Enfin, en début d’après-midi, il trouva bien un vieil homme qui voulut bien de ses services pour bénir sa maison. C’était un vieillard superstitieux qui était persuadé qu’un démon pouvait entrer par le moindre trou de sa chambre. Yoite n’aimait pas vraiment arnaqué les autres, mais il avait besoin d’argent. Il fit donc une sorte de cercle à rituel et une sorte de prière pour rassurer le vieil homme dans sa maison. S’il savait, l’idiot ! Une fois la chose faite, son employeur lui donna ensuite de quoi payer au moins un repas et une nuit dans une auberge, tout en le remerciant chaleureusement. Yoite s’en voulut d’avoir profité de sa crédulité en voyant son sourire sincère. Enfin, c’était une habitude… Quelques jours plus tard, Yoite oubliera ce vieil homme.

Enfin, pour l’instant, il n’avait pas oublié l’argent qui remplissait ses poches. Fatigué par son voyage et sa journée, il décida d’entrer dans une taverne pour se détendre un peu alors que dehors, le soleil offrait un magnifique spectacle crépusculaire. De nombreux clients étaient déjà présents. Apparemment, l’établissement avait du succès… Yoite espérait juste que les prix ne seraient pas trop élevés. Après tout, Hogawa avait pour réputation d’être une ville extrêmement chère. Et Yoite voulait faire le plus d’économie possible… Exorciste, ça ne rapportait pas toujours beaucoup.

Un peu mal à l’aise, il traversa la foule en baissant la tête. Il trouva une place un peu isolée où il s’assit en évitant de croiser le regard des autres. Il avait toujours cette habitude d’essayer de se faire remarquer le moins possible, même si c’était loin d’être facile avec ses habits un peu usés, ses cheveux blancs et son œil absent. Enfin, il espérait seulement que personne ne découvre qu’il était un Maudit, surtout dans une aussi grande ville, ça risquait d’être problématique.

Yoite passa sa main sur son menton en réfléchissant où est-ce qu’il pourrait dormir ce soir. Une barbe de plusieurs jours avait commencé à pousser, il devrait la raser… Ça lui donnait un air encore plus négligé qu’habituellement. Il vit soudain la silhouette d’une serveuse et l’appela au passage :
S’il vous plait ! Je vais prendre… mh… votre alcool le moins cher…
Il croisa brièvement son regard. Elle semblait jeune, les cheveux courts, une certaine vivacité dans le regard… Puis il baissa à nouveaux la tête. Il n’était pas vraiment présentable, et en plus, il savait que son œil absent avait tendance à dégoûter les gens. Il ne voulait pas perturber la demoiselle.
Le passé te rattrape…


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 6



MessageSujet: Re: Vagues souvenirs Dim 23 Avr - 22:46

img_rp
Vagues souvenirs
Réminiscence
Yoite

La taverne était un lieu totalement différent le soir et la journée. Si les journées paraissaient plus tranquilles, avec pour presque seuls clients les quelques ivrognes qui ne semblaient jamais quitter la salle, et des voyageurs venus prendre un repas avant de repartir sur les routes, autant le soir, tout le monde semblait se réunir après une dure journée de labeur. Et si la leur s’achevait là, celle de notre jeune Hiro n’en était qu’à la moitié. C’était à ce moment-là qu’elle devait courir de tout côté de la salle afin de répondre aux demandes de l’un et l’autre, circulant entre les tables en faisant attention de ne pas trébucher sur les jambes dépliées au milieu des allées et de ne pas renverser un verre d’alcool sur le haut de quelqu’un.

Hiro, malgré la pression sous laquelle elle était, aimait bien ces soirées. L’ambiance était joyeuse et festive. Souvent, comme ce soir-là, des musiciens venaient s’installer pour enivrer la pièce d’airs festifs. Les habitués lançaient des blagues à la jeune femme, qui leur répondait sur le même ton, avec un grand sourire en prime. De toutes manières, presque tout dans ce travail lui plaisait, même si ce n’était pas celui qu’elle aurait aimé faire. Elle était au contact des gens et était presque au courant de toutes les petites histoires de commères que les dames se racontaient par là-bas.

Elle venait de servir des repas fumants à une famille, quand dans son dos, la voix d’un client l’interpella. Elle se retourna avec un sourire comme elle en avait l’habitude pour s’exclamer qu’elle s’en occupait tout de suite. Son sourire se dissipa un instant pour laisser place à une légère expression de surprise devant l’apparence de l’étranger assis dans un coin silencieux de la salle. Il semblait en parfait décalage avec ce qui l’entourait, et même en dehors du temps. Ce dernier avait tout de même une incidence sur elle, et elle ne put pas laisser une seconde de plus s’échapper dans la contemplation de l’inconnu.

La brune repartit immédiatement vers les réserves, où de nombreuses bouteilles s’entassaient. Par habitude, elle s’accroupit vers celles qui étaient le plus en bas et en tira délicatement une. C’était une bouteille de rhum, le moins cher qu’elle pouvait trouver. Elle la mit sous son coude avant de retourner dans la salle. Elle passa derrière le comptoir et attrapa un verre, pour finalement retourner vers la table de l’homme.

Là, Hiro eut le temps de l’observer un peu plus, et un peu mieux, lorsqu’elle posa le verre sur la table. La première chose qu’elle remarqua, c’est que cet homme faisait tout pour être discret, et baisser les yeux de manière à ce qu’on ne puisse ni croiser son regard. Tout ceci intrigua étrangement la jeune femme. Elle avait déjà l’impression d’avoir déjà entendu parler d’un homme aux cheveux blancs, et qui n’avait pour voir qu’un œil… Mais pourquoi ? Et où ?

Malgré ses réflexions, elle effectua son travail avec des gestes mécaniques. Ouvrir la bouteille et verser le liquide. Faire un sourire, exprimer des paroles polies :


-  Voilà, l’alcool le moins cher ! Du rhum et AH !

Ses mains vinrent à sa bouche dès qu’elle eut lâché ce cri spontané. Une petite partie des clients s’était tournée vers elle. Aussitôt, elle fit tomber le verre près d’elle, pour ne pas qu’on ne découvre la véritable raison de son cri. Véritable raison, qui était qu’elle s’était finalement remémorée, l’endroit où elle avait entendu parler de cette personne. Avant qu’elle n’atteigne Hogawa, dans son ancienne ville, elle en entendait, il y avait des rumeurs… Pas pour un homme, mais pour un enfant, aux cheveux blancs, borgne et qui d’après certaines dames était très proche des esprits. Cela datait de plusieurs années, c’était pour cela qu’elle n’avait pas réalisé tout de suite…
Réalisant soudainement la portée de son acte, elle s’inclina devant l’homme, et pendant un instant, ne sut pas trop quoi dire, quoi faire avec l’information qu’elle venait de découvrir. Au moins, le verre brisé à ses pieds avait détourné l’attention des spectateurs sur lui et non sur l’homme.


-  Excusez-moi vraiment de ma maladresse, je vais chercher de quoi nettoyer.

A peine ces paroles prononcées, elle se précipita vers l’arrière du comptoir sous le regard noir de sa collègue, et attraper le balai et un petit récipient pour mettre les morceaux de verre qui s’étaient étalés sur le sol. Une fois retournée près du lieu du crime, elle s’inclina à nouveau bien bassement pour s’excuser et commença sa tâche.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 36
Avatar : Ginko ▬ Mushishi
Double-compte : Emrah Vessalius
Disponibilité : Libre comme l'air !
Liens :
Forgotten life
Forgotten faces
Forgotten memories



MessageSujet: Re: Vagues souvenirs Mar 25 Avr - 0:00


Vagues
souvenirs
Hiro Nemoyn
Pendant que la jeune femme préparait sa commande, Yoite se replongea dans ses pensées en observant distraitement la salle. Il n’était à vrai dire, pas parfaitement à l’aise face à cette masse de gens… Mais il commençait peu à peu à s’habituer et à se détendre. Après tout, personne ne semblait particulièrement l’avoir remarqué. Et c’était tant mieux. Mais en réalité, ce qui le gênait le plus n’était pas vraiment la foule en elle-même, ni la crainte de se faire démasquer en tant que Maudit… Non, c’était plus profond sans doute. Il observa les gens qui riaient autour de lui. La plupart semblait passer un bon moment. Mais à vrai dire, c’était comme s’il observait une scène lointaine et inaccessible. Parfois, Yoite aurait aimé faire partie de cette foule-là, mais il y était toujours détaché, incapable de s’y intégrer… Enfin, il se rassura en se disant qu’en réalité, il n’était pas si seul que ça. Les esprits faisaient parfois de biens meilleurs amis que les humains. Et au moins, eux, il ne les oubliait pas.

Ses pensées furent brusquement interrompues lorsqu’il entendit un cri. Yoite tourna la tête et vit le regard stupéfait de la serveuse qui l’observait. Que lui arrivait-il ? Puis soudain, le verre de rhum qu’elle avait ramené s’éclata sur le sol. Plusieurs personnes se retournèrent en entendant le vacarme.  Après quelques secondes, la jeune fille s’inclina en s’excusant. Yoite fut un peu gêné par la scène et bredouilla en faisant un sourire qui se voulait rassurant :
Ce… ce n’est pas grave…
Il l’observa se précipiter derrière le comptoir… Les autres atours d’eux semblaient à nouveau vaquer à leurs discussions et occupations. Après tout, de la vaisselle brisée, ça arrivait de temps en temps. Rien d’exceptionnel… Mais étrangement, Yoite avait l’impression qu’il y avait quelque chose qui n’allait pas. La demoiselle lui semblait un peu trop perturbée pour un simple verre cassé. A moins que son patron soit extrêmement sévère avec elle ? Et puis, sa réaction était un peu étrange. Après tout, le Maudit l’avait bien vu l’observer avant de lâcher son verre et pas pendant. Elle avait été surprise, mais par quoi ? En fait, ça l’inquiétait un peu…

Yoite se demanda comment s’assurer que ce qui l’avait étonné n’était pas quelque chose de grave. Il se leva alors de sa place, et se pencha sur les bouts de verre cassé et commença à rassembler les plus gros morceaux en prenant soin de ne pas se couper. La jeune fille revint ensuite avec un balai en s’excusant encore une fois, avant d’à son tour commencer à nettoyer. Un peu hésitant sur la manière d’aborder le sujet, Yoite se risqua à lui demander :
Mh… Tout va bien ?
Il l’observa attentivement, aux aguets de sa réaction. Il préférait ne pas prendre de risques s’il se rendait compte que la demoiselle s’était doutée de quelque chose… Quelque chose que personne n’était censé découvrir…
Le passé te rattrape…


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Vagues souvenirs

Revenir en haut Aller en bas

Vagues souvenirs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [TERMINE] Quand plus aucun souvenirs vous reviens... [Pv Sacha Farmer]
» Les souvenirs...
» Les Limbes des souvenirs.
» Entrevue douloureuse et Souvenirs refoulés. {Achevé}
» Quelques souvenirs de fête ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kingdom of Kielorh :: RPG :: Région Ouest :: Hogawa-